Fabriquer un objectif pour la macrophotographie

Vous voulez tenter votre chance avec la macrophotographie mais vous n’avez pas le 899.99$ pour la superbe AF-S VR Micro Nikkor 105mm f/2.8G IF-ED de Nikon ? Et bien vous pouvez quand même! Il suffit de suivre ces quelques lignes.

Ce qu’il vous faut :

· Une lentille usagée que vous trouverez pour vraiment pas cher sur des sites comme www.lespac.com ou www.kijiji.com ou encore www.ebay.com . Idéalement, vous chercherez pour une lentille dite de  focale fixe. Habituellement, plus petite est la lentille, plus lumineuse elle peut être. Pour le projet, j’ai utilisé la Minolta 50mm f 1.7.

Pour ce qui est de l’ouverture ( f ), plus petit est le chiffre, plus l’ouverture de la lentille est grande, donc plus lumineuse elle est. Ex :Une lentille à ouverture f 2.8 est plus lumineuse qu’une autre à ouverture f3.5.

Comme la lentille ne sera pas fixée directement sur votre boîtier, vous n’aurez pas à vous soucier de la compatibilité.

· Un cylindre vide  d’environ 3 pouces de longueur et d’environ le même diamètre que votre lentille. Ici, j’ai utilisé un tuyau de pvc noir trouvé chez Home-Dépôt pour 0.69$.Vous pouvez aussi utiliser une boîte de Pringles, une boîte de conserve, un verre en
plastique. Vous devez par contre garder en tête que la lentille que vous êtes sur le point de fabriquer ira sur votre appareil photo (probablement numérique) qui vaut beaucoup d’argent. Vous voudrez donc bien nettoyer ce que vous utiliserez pour être bien certain qu’il ne contienne pas de saletés qui pourraient endommager votre capteur! Aussi, si vous utilisez une boîte de conserve, assurez-vous de peinturer l’intérieur avec du noir mat pour ne pas qu’il y ait de réflexion de lumière!

· Un bouchon de boîtier comme celui-ci :

Habituellement, vous devriez en avoir un si vous avez acheté votre boîtier neuf dans un magasin. Si non, vous pourrez en trouver un bon marché dans un magasin photo ou bien, sur des sites internet dédiés à la revente d’objets usagés.

· Du ruban cache de type «gaffer tape» noir.

Réalisation :

Étape 1

Prendre le bouchon de boîtier et enlever le centre pour qu’il ressemble à ceci :

Pour y parvenir vous pouvez :

A-   Utiliser un outil rotatif de type «Dremel»

B-    Utiliser une perçeuse

C-   utiliser un clou et un marteau. Faire des trous tout autour jusqu’à ce que le centre se détache. C’est ce que j’ai fait. Je sais,
c’est plus long, mais je ne dispose pas des autres outils mentionnés plus haut  .

Assurez-vous cependant, de bien sabler l’intérieur une fois le trou complété. Vous devez aussi enlever toute la poussière que le sablage a induit.

Étape 2

Fixer le cylindre à l’objectif

Rien de bien compliqué! Si le diamètre de votre cylindre est supérieur à celui de l’objectif, faites entrer la lentille dans le cylindre.

Une fois la lentille légèrement à l’intérieur du cylindre, solidifiez le tout avec le ruban cache. N’ayez pas peur d’en mettre! Nous voulons que ça tienne le coup! Si votre cylindre est du  même diamètre que la lentille, accotez-le pour qu’il soit égal à celle-ci et solidifiez avec du bon vieux gaffer tape!

Étape 3

Fixer le bouchon

Même principe qu’ à l’étape précédente, mais cette fois-ci, vous voudrez coincer le bouchon à l’intérieur du tube. Pour la fabrication de ma lentille j’ai utilisé du ruban à coller double face. Une fois le «tape» installé autour de mon bouchon, il entrait bien serré dans le cylindre. Devinez avec quoi on solidifie par la suite? Et oui, du gaffer tape!

Voici la bête terminée

Et voîlà!

Votre lentille est terminée! Vous allez voir, une lentille qui tient avec du tape, ça suscite beaucoup de réactions! N’oubliez pas que vous devrez être vraiment près de vos sujets pour les photographier… oubliez les paysages et les portraits! Cette lentille ne
servira que pour de la macro!

Conseils pour la prise de vue :

- Pour la macrophotographie, le focus est très sensible. Pour profiter pleinement de l’expérience, je
vous conseille fortement d’utiliser un trépied.

- Éclairez suffisamment vos sujets. Plus le tube que vous avez choisi est long, plus vous perdrez de la luminosité. Prévoyez une bonne source lumineuse.

- Comme vous serez très près de vos sujets, une mini tente lumineuse serait intéressante (restez à
l’affût de boxov, un tuto sur la fabrication de celle-ci s’en vient…)

Voici quelques exemples de photos:

About these ads
Cette entrée, publiée dans D.I.Y., prise de vue, théorie par danybuteau, est taguée , , . Bookmarquez ce permalien.

À propos de danybuteau

Dany Buteau, aka danybuteau Éducateur spécialisé de formation, passionné de la photographie, il trouve son bonheur au travers de projets personnels de type D.I.Y. Que ce soit en numérique ou sur pellicule, avec lui tout est sujet à être photographié. Danydémontre un grand intérêt pour la photographie noir et blanc et les nuages en général. Avec Boxov il souhaite faire profiter ses connaissances et ses expériences avec d'autres photographes, tant professionnels qu'amateurs. Pour lui la photo est synonyme de plaisir et de partage.

Une réflexion sur “Fabriquer un objectif pour la macrophotographie

  1. Pingback: L’objectif macro boxov récompensé | boxov

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s